Si j’étais hôtelier en 2017 …. 3/4

Ce quatrième volet est éminemment humain. Vous l’aurez compris, les précédents chapitres portaient sur la partie « marteau » de ma métaphore. Abordons maintenant la partie enclume, la partie humaine. Je remets le client au centre de toutes mes préoccupations. Je vais tout faire pour mes clients. Je m’efforce d’être bienveillant, tout le temps. Je n’ai pas dit que je devenais esclave, bien au contraire. Je parle là de relation humaine, normale, d’échanges, de partage. Je sors du rôle d’hôtelier, formel et intéressé, pour celui d’hôte, aimant recevoir partager et accueillir, sincèrement et de manière désintéressée (enfin, j’encaisse quand même, mais ce n’est pas plus ma motivation première). A bien regarder, c’est ce que fait AirBnb.

 

Lire la suite ici.

%d blogueurs aiment cette page :